IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

60 % des étudiants français souhaitent suivre un cours de codage
Le développement logiciel est en tête des choix de carrière pour la génération Z, selon une étude CloudBees

Le , par Sandra Coret

23PARTAGES

20  1 
Selon une nouvelle enquête mondiale dévoilée aujourd’hui par CloudBees, spécialiste de la livraison de logiciels d’entreprise, les étudiants et jeunes diplômés âgés de 18 à 24 ans classent le développement logiciel en tête de leurs choix de carrière. Par ailleurs, 90 % des répondants estiment que le métier de développeur logiciel sera une source d’emplois importante dans cinq ans, voire extrêmement importante pour 27 % d’entre eux.

En outre, la formation en matière de sécurité s’est révélée être le plus grand fossé entre ce qui est enseigné et ce qui est requis dans les milieux professionnels pour les ingénieurs logiciels.

"Puisqu’aujourd’hui, toute entreprise devient technologique, le développement logiciel joue un rôle essentiel dans l'économie mondiale. Cette enquête révèle que les intérêts professionnels de la génération Z sont en phase avec cette tendance", déclare Dinesh Keswani, Chief Technology Officer chez CloudBees. "Cette nouvelle génération sort de l'université avec la volonté de s'imposer dans le secteur informatique et les entreprises doivent donc être prêtes pour leur entrée dans la vie active."

Les jeunes se préparent déjà pour prendre leur place dans la nouvelle économie mondiale. Parmi les étudiants, 56 % de répondants déclarent prévoir de consacrer au moins une partie de leur cursus au codage. 39 % d’entre eux s’attendent à écrire du code dans le cadre de leur travail et 29 % souhaitent comprendre le codage pour mieux appréhender le travail de leurs futurs collègues, tandis que 10 % codent « juste pour le plaisir ».

L'enquête révèle également des écarts entre ce qui est enseigné à l'école et ce qui est requis par les employeurs. Environ 25 % des répondants ont indiqué que la cybersécurité était un sujet qui n'était pas abordé à l'école, mais qui aurait dû l'être. En outre, JAVA et Python ont été cités comme les langages de code les plus enseignés et les mieux compris. Toutefois, 41 % des jeunes diplômés ayant étudié cette matière ont estimé que le langage de programmation qu’ils avaient appris à l’école n’était pas aligné sur celui qu’ils utilisaient au travail.

Dinesh Keswani poursuit : "Les langages de codage se démodent, il est donc difficile pour les écoles et universités de suivre le rythme de ces changements, mais elles doivent faire au mieux. À cause de ce décalage, nous nous attendons à ce que les jeunes diplômés apprennent sur le tas, imposant une véritable charge pour leurs futurs collègues et employeurs. Les entreprises elles aussi doivent être prêtes à accueillir les nouveaux développeurs et mettre en place des programmes pour combler ces lacunes éducatives, leur permettant ainsi d'être opérationnels et de commencer à contribuer à l’équipe rapidement."


L’étude a également révélé :

  • À travers le monde, 56 % des répondants issus de l’enseignement supérieur ont trouvé un emploi dans les six mois suivant l’obtention de leur diplôme et même 35 % en moins de trois mois.
  • Les salaires et autres avantages sociaux et financiers sont les facteurs les plus importants dans la recherche d’un emploi pour 35 % des répondants, suivi par l’emplacement du lieu de travail (14 %) et la possibilité de télétravailler (10 %).


L’étude a été menée auprès de 1 000 répondants âgés de 18 à 24 ans en France, en Allemagne, au Royaume-Uni et aux États-Unis

À propos de CloudBees

CloudBees, spécialiste de la livraison de logiciels d’entreprise, propose la première plate-forme DevOps de l’industrie. CloudBees permet aux développeurs de créer en toute tranquillité, en leur offrant des outils pour limiter les risques et relever les défis de conformité et de gouvernance.

Source : Cloudbees

Et vous ?

Que pensez-vous de cette étude ? la trouvez-vous pertinente ?
Les étudiants ont-ils raison de se tourner vers le développement logiciel comme premier choix de carrière ?

Voir aussi :

CloudBees dévoile une étude indépendante révélant les défis rencontrés par les entreprises de développement sur les principes clés de la gestion de livraison de logiciels

CloudBees intègre Google Cloud Build et Tekton à sa plateforme Software Delivery Management

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de smarties
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 13/09/2021 à 8:39
S'il veulent être développeurs, il font comme tous le monde, ils font des études adaptées (je trouve le DUT informatique très complet).

S'ils se plaignent de ne pas trouver le langage qu'ils ont appris, il s'adaptent comme tout le monde. Quand on connaît un langage de programmation, on est rapidement opérationnel sur un nouveau langage (sauf pour Rust qui est à part selon moi).

Pour le contenu des formations je vois comme matières :
- un langage avec gestion de la mémoire (C ou C++, ...)
- un langage "sans gestion de la mémoire" (JAVA, Python, ...)
- conception et modélisation (UML, base de données)
- gestion de projet : rédaction cd cahier des charges, des spécs, cycle en V, Agile, Gantt, Kanban
- anglais : car il y a peu de documentations officielles en français
- communication
9  0 
Avatar de Escapetiger
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 13/09/2021 à 13:15
Citation Envoyé par Sandra Coret Voir le message
Par ailleurs, 90 % des répondants estiment que le métier de développeur logiciel sera une source d’emplois importante dans cinq ans, voire extrêmement importante pour 27 % d’entre eux.
(.../...)
L’étude a été menée auprès de 1 000 répondants âgés de 18 à 24 ans en France, en Allemagne, au Royaume-Uni et aux États-Unis

Que pensez-vous de cette étude ? la trouvez-vous pertinente ?
Les étudiants ont-ils raison de se tourner vers le développement logiciel comme premier choix de carrière ?
Ces résultats apparaissent logiques vu le battage médiatique en France avec la « pénurie de développeurs & IT professionnels » mais gare aux désillusions dans un monde de marketing digital (marketing numérique) peuplé de story-telling (mise en récit) et autres punch line (phrase choc) :

La démocratisation du codage et des formations IT, quel est le but ? Remédier à une pénurie sur le marché de l'emploi ou baisser les salaires ?
40 % des employés de la génération Z regrettent d'avoir accepté une offre d'emploi, selon Gartner
etc.

Par ailleurs,
Citation Envoyé par smarties Voir le message
Pour le contenu des formations je vois comme matières :
- un langage avec gestion de la mémoire (C ou C++, ...)
- un langage "sans gestion de la mémoire" (JAVA, Python, ...)
- conception et modélisation (UML, base de données)
- gestion de projet : rédaction cd cahier des charges, des spécs, cycle en V, Agile, Gantt, Kanban
- anglais : car il y a peu de documentations officielles en français
- communication
Je rajouterai bien une initiation à l'algorithmie (cf. algorithmes dans la vie quotidienne) et à la logique via l'algèbre de Boole
5  0 
Avatar de walfrat
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 13/09/2021 à 9:54
Citation Envoyé par smarties Voir le message
S'il veulent être développeurs, il font comme tous le monde, ils font des études adaptées (je trouve le DUT informatique très complet).
- gestion de projet : rédaction cd cahier des charges, des spécs, cycle en V, Agile, Gantt, Kanban

Si on parle d'un développeur pur et dur, genre un BTS/DUT, la rédaction de specs, la gestion d'un projet sont hors-sujet. Ce sont des choses que j'ai vu en école d'ingénieur, parce que ça relève plus de l’ingénierie. Évidemment apprendre un minimum comment fonctionne le cycle en V et l'agile est un plus, mais pas le plus nécessaire.

Je préférerais largement que ce soit remplacer par un socle technique plus solide (ex: déploiement industriel, rendre une application plus maintenable) ou plus de cours sur comment être un professionnel en entreprise (communication entre employés, gestion de conflits etc).

Quand on connaît un langage de programmation, on est rapidement opérationnel sur un nouveau langage
Pour faire un tutoriel oui, pour faire une application professionnelle qui tourne quasiment permanence (pas de haute disponibilité pour mon exemple) qui se déploie et est maintenable, c'est une tout autre histoire.
4  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 13/09/2021 à 14:11
Et pour aller dans le sens d'escapetiger, des gens qu'on forme 5 ans à programmer et qui sont infoutus de faire un fizzbuzz, ou de trouver le deuxième entier le plus élevé dans une liste d'entiers, j'en ai croisé un paquet. De même qu'avec mon 1m64, je ne risque pas de faire pivot de basket, même si on me donne la meilleure formation disponible (on ne me la donnera pas).
3  0 
Avatar de smarties
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 13/09/2021 à 10:17
Citation Envoyé par walfrat Voir le message
Je préférerais largement que ce soit remplacer par un socle technique plus solide (ex: déploiement industriel, rendre une application plus maintenable) ou plus de cours sur comment être un professionnel en entreprise (communication entre employés, gestion de conflits etc).
Je suis aussi d'accord : mettre en avant les bonnes pratiques, expliquer et pratiquer différents framework, sécuriser son application, industrialiser son application (déploiement, tests unitaires,documenter le code et générer la documentation).

Mais c'est bien aussi de connaître ce qui se passe au dessus du développeur : on comprends mieux les enjeux quand on débute et ça aide aussi pour la communication.
Avec le recul, je suis content d'en avoir fait en IUT mais je rejoints ton avis : j'aurais aimé moins d'heures dans ces domaines qui auraient été consacrées à des matières techniques.
2  0 
Avatar de Antjac
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 13/09/2021 à 20:59
Il me semblait qu'un programme informatique ne pouvait être soumis à brevet en Europe
2  0 
Avatar de yento
Membre expert https://www.developpez.com
Le 19/09/2021 à 0:19
Citation Envoyé par GreatDeveloerOnizuka Voir le message
Ils vont vite déchanger tant qu'ils s'apercevront que ça va être de l'exploitation par des SSII, startup ou agences web et que genre 1/3 des dev s'en sortent on va dire .
C'est une boite US qui vend des formation aux US. C'est pas le meme marche.

Citation Envoyé par marsupial Voir le message
C'est un asservissement avec 2 brevets monde dedans.
Du coup j'ai la lèpre maintenant.
Un brevet monde ca n'existe pas.

Et le commentaire precedent est correct, les brevets logiciels ne sont pas reconnus en Europe.
2  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 13/09/2021 à 11:20
Le souci, c'est que tout ça c'est nécessaire mais qu'on ne peut pas tout faire, sauf à saupoudrer. Je pourrais aussi prêcher pour ma paroisse, et parler de bonnes pratiques de test (pas seulement automatique, même si c'est important), de la gestion de conf', etc... mais ça aussi c'est chronophage.

Combien de développeurs ont entendu parler de tests aux valeurs nominales - aux limites - hors limites - ad absurdio? Bien des testeurs professionnels ne le savent même pas - ça fait pourtant partie de l'essentiel pour éviter les surprises en prod.
1  0 
Avatar de GreatDeveloerOnizuka
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 13/09/2021 à 14:06
Ils vont vite déchanger tant qu'ils s'apercevront que ça va être de l'exploitation par des SSII, startup ou agences web et que genre 1/3 des dev s'en sortent on va dire .
2  1 
Avatar de Mat.M
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 19/09/2021 à 14:26
Citation Envoyé par marsupial Voir le message
attention ce code est libre mais soumis à brevets
au regret de vous dire que votre vision des choses est un peu obsolète.
Et même une entreprise comme Microsoft finit par renoncer à la stratégie qui consiste à breveter à tout-va la production logicielle.

Surtout avec la montée en puissance de l'open-source ,du logiciel libre....ce qui fait que le code que vous produisez et que vous écrivez tend à se dévaluer au cours du temps

et puis "produire du logiciel" c'était valable dans les années 90-2000 maintenant c'est un concept obsolète, les éditeurs de logiciel gagnent de l'argent en faisant du service autour de leur produit ça s'appelle du software as Service Saas

Comment font les Salesforce , SAP à votre avis pour gagner de l'argent ?
Réponse en faisant payer très cher les entreprises les services de leur consultants.
Vous voulez être certifié ne serait-ce que SAGE ou SAP bah oui la facture sera difficile à digérer
1  0